Aller au contenu

Des olives exquises et une huile d’olive de classe mondiale dans la province portugaise de l’Alentejo


Si l’Alentejo produit de l’huile d’olive de classe mondiale, c’est que ses plaines vallonnées sont parsemées d’oliveraies, de vignobles et de forêts de chênes-lièges. La région offre d’excellents vins de premier ordre, mais ses huiles d’olive sont également parmi les meilleures au monde. Dans l’Alentejo, les olives sont cultivées depuis des milliers d’années – au moins depuis la période romaine. 

Aujourd’hui, elles font partie de la culture, du paysage, de la cuisine et de l’héritage de l’Alentejo.  Les Portugais appellent les olives azeitomas, et l’huile d’olive azeite. Les oliviers sont des oliveiras, et l’oliveraie, un olival. Le Portugal vient au septième rang mondial des producteurs d’huile d’olive et est le quatrième plus important exportateur. Le Portugal est en voie de devenir le troisième plus important producteur d’huile d’olive au monde d’ici 2030, et l’Alentejo représente 85 % de la production globale. 

D’octobre à février, l’huile d’olive d’Alentejo est extraite de l’olive (le fruit de l’olivier) lorsque celle-ci atteint son stade idéal de maturité afin d’obtenir de l’huile fruitée et veloutée au moyen de procédés mécaniques seulement.

Lorsque vous traversez l’Alentejo, il vous arrivera souvent de voir des oliveraies côtoyer des vignobles, car les raisins et les olives ont beaucoup de points communs.   Comme pour le vin, la variété d’olive, le sol dans lequel elle pousse et le microclimat contribuent tous à créer une saveur et une couleur uniques. Les gens du coin peuvent vous montrer comment goûter les différences entre les régions. 

Des montagnes de la vallée du Tage aux vastes plaines de l’Alentejo, chaque région productrice d’huile d’olive a son propre type d’olives et de cuisine, influencé par les variétés locales.

Quatre variétés traditionnelles d’olives poussent dans la province de l’Alentejo : Galega, Cordovil de Serpa, Verdeal Alentejana et Cobrançosa. Il y en a également d’autres.

Pour cette raison, une incroyable diversité d’huiles d’olive existe en Alentejo, y compris dans l’Alentejo intérieur, une région d’Appellation d’origine protégée (AOP). Cette région, qui va de Marvão au nord jusqu’à tout près de Moura au sud, propose des huiles d’olive absolument incroyables. Il s’y trouve de nombreux domaines oléicoles qui seront ravis de vous accueillir. L’huile d’olive y arbore une teinte dorée ou verdâtre et possède des saveurs fruitées de pomme et de figue qui laissent un arrière-goût sucré. Lorsque vous y serez, assurez-vous d’y goûter. Vous détecterez des arômes d’herbe fraîchement coupée, de cannelle, de fruits tropicaux ou autres provenant des olives mûres ou vertes. Dans le domaine des dégustations d’huiles d’olive, le terme « fruité » renvoie à des notes végétales, comme des olives vertes, des artichauts, de l’herbe et des fines herbes.

Les huiles d’olive provenant du nord de l’Alentejo sont cultivées dans les environs d’Évora. Dans cette région, elles sont plus épaisses, ont une teinte dorée et verte et combinent les fruits de différentes variétés à des soupçons de fruits mûrs. 

La région productrice d’huile d’olive de Moura se trouve sur la rive gauche du fleuve Guadiana.

Les huiles d’olive de Moura sont une Appellation d’origine protégée. Un vieux dicton veut que la meilleure huile d’olive soit « Tão fino como o azeite de Moura ».

Cela signifie « d’aussi bonne qualité que l’huile d’olive de Moura ». C’est une magnifique région à explorer, en particulier pour ceux qui empruntent la route entre Moura et Serpa, où s’étendent de nombreux domaines oléicoles. L’huile d’olive de Moura est assez fruitée, amère et épicée et est dotée d’une teinte vert jaunâtre. Elle est largement utilisée et grandement saluée pour sa qualité. 

Dans une région où les oliveraies, les exploitations oléicoles et les presses d’huile d’olive pullulent, il est facile de suivre une route d’huiles d’olive. De nombreux domaines ont des salles de dégustation où vous pouvez goûter et vous procurer l’huile locale!

Musées locaux d’huile d’olive :


* Jayme H. Simões est un blogueur de voyage au Portugal.  Il a grandi à Chicago, mais a passé ses étés à explorer le Portugal avec sa famille.


Image 754