Alentejo

VIVRE


Alentejo Littoral

L’Alentejo a une vocation très évidente pour le Tourisme Actif et de la Nature. La beauté du paysage invite aux promenades à pied, en vtt et à cheval, et les routes municipales, bien que dépourvues de voies cyclables, sont excellentes pour la pratique du cyclotourisme. Les rivières, les lacs et le bord de mer permettent de pratiquer de multiples activités nautiques. Les plages sont splendides. Et le ciel, avec ce climat merveilleux, est idéal pour le parachutisme, le parapente, les promenades en ultra-léger et en ballon.

La découverte de cette partie de l’Alentejo qui s’ouvre sur la mer est une fascination constante. En longeant les terres d’alluvions de l’estuaire du Sado, on aboutit à une immense ligne de bord de mer qui prend la forme d’une plage sans interruption entre la pointe de Tróia et le cap de Sines. À l’intérieur, où exulte la verdure de la serra de Grândola, la chênaie de chêne-liège cohabite avec des zones denses de pinède, les rivières s’arrêtent dans de belles retenues d’eau et l’abondance de l’eau donne vie à de vastes rizières. Soudain, le paysage change. Au sud de Sines, les fantaisies les plus capricieuses du temps géologique ont fait de la mer et du vent leur scalpel et leur ciseau, taillant des falaises, tordant des blocs de schiste, créant des cordons de dunes qui bordent les étendues de sable, faisant et défaisant de petites plages secrètes, définissant de nouveaux contours pour la végétation, adoucissant le plateau de la côte, alimentant la vie d’algues, de poissons, de reptiles, d’oiseaux et de mammifères rares…

C’est un musée où palpitent l’histoire et la vie de la nature, et qui a mérité la classification de trois Aires Protégées: les Réserves Naturelles de l’Estuaire du Sado et des Lagoas de Santo André et Sancha, et le Parc Naturel du Sudoeste Alentejano e Costa Vicentina.


Promenades organisées
L’offre des entreprises locales comprend des programmes semblables à ceux que l’on trouve dans tout l’Alentejo de l’intérieur – des promenades à pied, en vtt, en voiture 4x4 et à cheval – et, comme on peut  s’y attendre dans une zone côtière, de multiples activités fluviales et maritimes: des promenades sur les Galeões do Sal du fleuve Sado comprenant l’observation de flamants roses et de dauphins, des promenades en bateau et du canotage sur la rivière Mira, de la pêche en mer, des croisières maritimes, de la plongée (leçons, baptêmes, sorties en mer, chasse sous-marine), surf, planche à voile, kitesurf et bodyboard. Certaines entreprises louent des vtts, des embarcations à moteur, des canoës et des kaiaks.


Voyageurs autonomes
Nous vous laissons ici quelques suggestions organisées selon deux aires géographiques. Selon que vous vous déplacez en voiture, en bicyclette ou à pied, le voyage que nous vous proposons devra être fait par étapes bien definies en fonction des appuis disponibles.

Si vous voyagez en bicyclette, sachez que dans la zone côtière, les sentiers sont très sablonneux: préférez les routes secondaires ou les chemins de terre bien ferme.


De l’Estuaire du Sado au Cap de Sines
Commençons par Alcácer do Sal, la Salatia des Romains, qui, en venant de Lisbonne par la A2, est une belle porte d’entrée dans l’Alentejo Littoral. Il nous accueille, tout de suite, au bord du Sado, avec ses fruits de mer et ses pignons confits, et un Centre Historique qui serpente entre le fleuve et le Château. Après avoir admiré longuement la vue sur le fleuve, vous devrez embarquez sur un Galeão do Sal à la recherche de flamants et de dauphins. Avant de vous diriger vers la côte, les amateurs d’architecture rurale traditionnelle pourront aussi en profiter pour découvrir Santa Susana, un village charmant avec ses maisons sans étage, chaulées et typiquement alentejanes.

En longeant le fleuve jusqu’à l’estuaire, on ne peut échapper à la visite du Port Lacustre de Carrasqueira, un curieux port de pêcheurs avec un système labirynthique de môles construits sur des piloris reposant dans la vase. Belle vue sur les terres d’alluvions.

En allant maintenant vers Comporta, une région de rizières, vous devrez faire un saut à la Péninsule de Tróia, une zone de grands ensembles touristiques, et contempler la vue que l’on a sur la Serra de Arrábida. Les plages sont très demandées par les praticants du windsurf.

C’est dans cete péninsule que commence un long banc de sable, baptisé Costa da Galé, qui se prolonge jusqu’au Cap de Sines. La zone est excellente pour le surf et le bodyboard, comme le prouvent les adeptes qui sont une constante sur les plages de Comporta et de Carvalhal. Ne manquez pas les plages, accueillantes et abritées, de Pinheirinho, de Galé et Aberta Nova, encadrées par de belles falaises.

Si vous éprouvez l’appel de l’intérieur des terres et si vous appréciez les grandes randonnées, entre Grândola, Santiago do Cacém et Lagoa de Santo André, les occasions ne manquent pas. Renseignez-vous dans les Offices du Tourisme sur les PR et GR de cette zone et faites, au moins le PR1 "Route de la Serra” (17km, départ et arrivée à Grândola).

À partir de Lagoa de Santo André, qui dispose d’un bon logement touristique et de nombreuses beautés naturelles à explorer, n’oubliez pas de jeter un coup d’oeil sur les dunes magnifiques de la Plage de Monte Velho. À partir de cette plage commence un parcours pédestre de grand intérêt environnemental: "Poços da Barbaroxa” (4km, difficulté faible). Il est conseillé de prendre un guide. La réservation doit être faite au Centre d’Interprétation de Monte do Paio, espace de réception et de divulgation de la Réserve Naturelle, qui présente une exposition permanente sur le patrimoine naturel de cette Aire Protégée. Le "Parcours Casa do Peixe”, qui est signalisé, part de ce Centre (4 km, difficulté moyenne), et vous pouvez le faire seul. Ne le faites pas entre décembre et avril à cause des inondations éventuelles des terres cultivées de Lagoa.
Quant à Lagoa da Sancha, cet endroit est presque un secret. Découvrez-le!

Avant le Cap de Sines, si vous aimez contempler la mer lorsqu’elle est agitée, vous devrez faire un saut à la Plage du Nord. La houle et les fonds dangereux déconseillent la baignade, mais, dans les grottes sous-marines, il y a de beaux bancs de poissons qui attirent les plongeurs et les chasseurs.

Pour les bains de mer et la plage, il faudra doubler le Cap.
 

Du Cap de Sines au Port d’Azenha do Mar
Sines, patrie de Vasco da Gama. Sans hâte, entrez dans ce très vieux port de pêche, parcourez les rues médiévales du Centre Historique et visitez les ex-libris de son patrimoine.

Et, bien sûr, profitez de la proximité de la mer dans ce lieu de pêcheurs pour vous rappeler le goût du poisson frais que l’on vient de pêcher. Ici et dans tous les endroits de la Côte Alentejane où vous trouverez des tavernes et de petits restaurants près des plages et des ports de pêche.

C’est au sud de Sines que l’on entre dans le Parc Naturel du Sudoeste Alentejano e Costa Vicentina, avec ses petites plages encastrées dans des falaises schisteuses. Les accès signalisés indiquent, dansla plupart des cas, des plages avec des appuis: stationnement, surveillance, bars et restaurants. Les amateurs du tourisme dans la nature qui souhaitent aller plus loin dans leur découverte ne seront pas déçus: la presque totalité de la falaise peut être parcourue à pied sur les sentiers des pêcheurs. 

Parmi les plages familiales, nous recommandons, dans la zone de Sines, Morgavel, Vale de Figueiros (Figueirinha), la Grande Plage de Porto Covo et celle de l’Ilha do Pessegueiro, près de la Forteresse. S. Torpes est la plage préférée des amateurs du windsurf et du kitesurf.

Ceux qui recherchent l’intimité des petites plages auront l’embarras du choix avec les plages qu’on appelle "Prainhas” de Porto Covo, celle de Vieirinha, Oliveirinha ou Samouqueira. Elles ne sont pas toutes surveillées et, parfois, l’accès est compliqué. Ce qui est garanti, c’est la beauté, la tranquillité, l’isolement. Parmi celles-ci, la Plage de Salto fait partie, depuis 2002, du groupe restreint des plages naturistes reconnues officiellement au Portugal.

À Porto Covo, il faut visiter la petite place – celle du Marquês de Pombal –, qui est considérée comme l’un des joyaux de l’architecture populaire portugaise.

En continuant vers le sud, nous atteignons la zone de Vila Nova de Milfontes, d’abord avec la plage du Malhão et, plus loin, avec le Portinho do Canal. Dans la bourgade, il suffit de suivre le mouvement pour trouver les plages de Franquia, Farol et Furnas. Cette zone offre de bonnes conditions pour la pêche sportive et pour la plongée. Le fleuve Mira, qui débouche ici sur un très bel estuaire, est navigable, en canot ou en barque à moteur, jusqu’à Odemira. C’est une promenade qui en vaut la peine.

Encore quelques kilomètres et vous découvrirez la Praia do Almograve, qui est considérée comme l’une des plus jolies du sud-ouest alentejan. Elle a d’excellents appuis et de bonnes conditions pour le surf et le bodyboard. Dans la bourgade, on trouve un parcours pédestre signalisé, le PR1 "Lapa de Pombas” (8,9 km, difficulté faible, durée environ 3h30 h).
 
La beauté de cette côte mérite d’être admirée et nous sommes tout près de l’un de ses belvédères les plus extraordinaires: le Cap Sardão. Pour les observateurs d’oiseaux, ce lieu a un attrait supplémentaire: c’est le seul endroit au monde où la cigogne blanche fait son nid dans des falaises de la mer. Allez le visiter et, à partir de là, même si vous n’êtes pas adepte de grandes promenades, promenez-vous un peu vers le sud sur la falaise. Vous serez émerveillé et, si vous le souhaitez, vous pourrez aller à pied ou en vtt jusqu’à Zambujeira do Mar.

Si vous voulez vous reposer de la plage et respirer l’air de la campagne et de la montagne, vous êtes à l’endroit idéal pour faire, depuis ici, un saut à Odemira, bourgade blanche construite en cascade surplombant la rivière Mira.

À partir d’Odemira ou de Vila Nova de Milfontes, vous pourrez encore faire deux parcours pédestres: le PR2 "S. Domingos” (départ au village de S. Luís, 8,1 km, difficulté moyenne); et le PR3 "Troviscais” (départ au village de Troviscais, 13,5 km, difficulté moyenne.

De retour à la côte, la prochaine étape sera Zambujeira do Mar. En plus de la plage à côté de la bourgade, avec des appuis et de bonnes conditions pour le surf et le bodyboard, il y en a d’autres que vous pourrez découvrir en allant vers le nord et vers le sud.
Vers le nord, ne manquez pas de voir la Plage de Nossa Senhora. Dans la zone du port de pêche de Entrada da Barca, à côté de Touril, où on mange du bon poisson frais, on trouve des chemins creusés sur la falaise qui nous révèlent, tout au fond, là-bas, de petites plages loin des regards. Au sud, il n’y a que quelques 500 mètres à faire jusqu’à la Plage dos Alteirinhos, classée en 2008 comme plage naturiste. Elle est vaste, jolie, riche en poisson et son accès exige un peu d’effort: entre la descente et la montée, prévoyez 300 marches!

Si vous voyagez en famille et si vous voulez aller à la plage, installez-vous à la Plage de Carvalhal, d’accès facile à partir de Brejão. C’est de ce village que part la route qui va jusqu’au port de pêche de Azenha do Mar, à l’extrêmité sud du sud-ouest alentejan.

retourretour
from_farm_to_table_211169927658b80b973eb44.jpg

From Farm to Table
Download

guia_museus_frances_gr_17006745694efdd3c799f6e.png

Guide de Musées de Alentejo
Download

generico_frances_gr_11596713984efdd1172e186.png

Du temps pour être heureux
Download

Découvrez ce que l’Alentejo vous offre
Turismo do Alentejo Turismo de Portugal - Alentejo
Projectos Cofinanciados Portugal 2020
INALENTEJO QREN União Europeia