Alentejo

ESSAYER


Croyances et Dévotion

C’est l’espace ouvert qui semble ne pas avoir de limite. Ce sont les couleurs et les odeurs qui naissent de la terre. C’est le tracé sans pareil de l’architecture rurale, présente dans les "montes” des grandes propriétés, dans les quartiers les plus anciens des villes, des bourgades et des villages ou dans les chapelles qui mettent une touche de blanc au sommet des collines. C’est ce que l’on peut lire dans les manières d’être et de faire, dans les arts qui sont conservés et se renouvellent, dans la tradition que l’on sauvegarde et que l’on réinvente, dans le "cante” que, avec leur âme et leur cœur, seuls les alentejans savent chanter.

Mais la ruralité de l’Alentejo du XXIe siècle ne s’épuise pas dans ces "choses de la campagne”. En raison des vicissitudes, qui n’ont pas toujours été positives, de son histoire, cette Région a préservé ce qui lui donne aujourd’hui une valeur pleine d’avenir: la petite dimension et la qualité des ambiances urbaines, l’échelle humaine, le silence, la paix, la liberté, l’air pur qu’on y respire. Et le temps, une manière si particulière de comprendre le temps, qui nous fait sentir dans la peau que, au bout du compte, il est possible de le vivre dans ce monde vertigineux, en le laissant justement être ce qu’il est: notre bien le plus précieux.

Liées à des cultes de la Vierge Marie ou à la dévotion aux Saints, pour les remercier de leurs dons ou leur demander des bienfaits, les chapelles sont un élément fondamental de la ruralité et de l’architecture traditionnelle elle-même. Elles peuvent toutes  être situées dans la période entre le XVIe et le XVIIIe, bien que certaines, de vrais bijoux, remontent à des temps plus lointains. Elles sont composées, en général, de trois parties: le sanctuaire, avec la coupole en voûte, la nef centrale et, à l’extérieur, un porche couvert et aéré, avec des bancs sur les côtés pour le repos des pélerins. Elles se trouvent soit à l’intérieur, soit à l’extérieur des villages, au sommet des collines ou collées à des "montes” isolés. Certaines possèdent des revêtements intéressants en azulejos, des fresques et d’extraordinaires collections d’ex-votos. Elles sont toujours impeccablement chaulées pour les jours de fête en l’honneur de Notre-Dame ou du Saint patron. Ces jours-là, l’ouverture est garantie. Mais, elles sont presque toutes si jolies dans leur aspect authentiquement rustique que, même fermées, il faut aller les voir.

Qui dit fête, dit aussi foire. Et, dans certains cas, la fréquentation des deux cas a atteint de telles dimensions que la chapelle est devenue petite pour accueillir autant de pélerins et a donné lieu à la construction de grands sanctuaires.

Entre chapelles et sanctuaires, que faut-il voir absolument?
Ils sont si nombreux et si intéressants qu’une fois de plus, il faut faire un choix. Sans doute injuste et, à  nouveau, assumé comme un simple point de  départ. Chacune a sa fête annuelle que nous indiquons ici.

Dans l’Alentejo du Nord, allez voir la chapelle granitique et bucolique de Senhora da Redonda, près d’Alpalhão (lundi de Pâques); celle de Senhora da Lapa, avec une vue panoramique superbe, à Besteiros, Portalegre (septembre); celle de Senhora de Entre Águas, à Benavila (dernier week-end de juillet); et le Sanctuaire de Senhor Jesus da Piedade, à Elvas, avec son importante collection d’ex-votos (20-27 septembre, pèlerinage et foire de S. Mateus).

L’Alentejo Central possède quatre sanctuaires importants de grande valeur patrimoniale: N.ª S.ª das Brotas, à Brotas, Mora, encadré par les anciennes habitations des confréries, un excellent exemple d’architecture rurale (2ème week-end d’août); N.ª S.ª do Monte do Carmo, à Azaruja, couverte de plus de 1500 ex-votos, insérée aujourd’hui dans un Hôtel Rural installé dans les anciennes maisons des pélerins (2ème dimanche de septembre); N.ª S.ª da Boa Nova de Terena, chapelle-forteresse du XIVe sècle (dimanche et lundi de Pascoela); et, dans un style rococo, N.ª S.ª d’ Aires, à Viana do Alentejo, avec une impressionante collection, là aussi, d’ex-votos dans la Casa dos Milagres et qui, tous les ans au moment des fêtes, accueille le plus grand pèlerinage à cheval de l’Alentejo (pélerinage, 4ème week-end d’avril; foire, 4ème week-end de septembre). Comme exemple de la chapelle-belvédére, nous suggérons la montée à N.ª S.ª da Visitação, à Montemor-o-Novo (2 juillet).

Dans le Bas Alentejo, visitez Senhora da Represa, sur la route Cuba-Vila Ruiva, avec un magnifique intérieur visitable le jour de sa fête (lundi de Pascoela) et dans le cadre du programme Rota do Fresco (informations sur la Route aux Offices du Tourisme d’Alvito, Cuba, Viana do Alentejo, Vidigueira et Portel); N.ª S.ª da Guadalupe, connue également sous le nom de S. Gens, à Serpa, un splendide temple aux traits mudéjar (du vendredi saint au mardi suivant); N.ª S.ª de Aracelis, près de la localité de Salto, S. Marcos da Ataboeira (Castro Verde), un véritable "toit du monde” sur le sud (1er week-end de setembre); et N.ª S.ª da Cola, entre Ourique et Santana da Serra, integrée au Circuit Archéologique de Cola, une autre raison de poids pour visiter le lieu (7-8 septembre).

Finalement, dans l’Alentejo Littoral, malgré les nombreuses chapelles que l’on trouvera surtout dans les villages, en particulier ceux de la montagne, nous signalons les fêtes religieuses qui comprennent des processions maritimes ou fluviales sur des bateaux décorés de pêcheurs, comme celles de N.ª S.ª do Rosário, à Tróia (début août), N.ª S.ª das Salas, à Sines (14-15 août) et N.ª S.ª da Graça, à Vila Nova de Milfontes (15 août).

Dans les  Offices du Tourisme, vous trouverez les calendriers des fêtes, des foires et des pélerinages de chaque localité. Sur les affiches de celles qui vont avoir lieu pendant votre séjour, prenez note avec une attention spéciale de leurs programmes musicaux et ne perdez pas celles  qui incluent : les "Saias”, des danses caractéristiques de l’Alentejo du Nord; les chants improvisés, appelés "Despique e Baldão”, typiques de certaines communes du Bas Alentejo et de l’Alentejo Littoral, et les représentations de groupes de chanteurs qui vous offriront la magie du Cante Alentejano.

retourretour
from_farm_to_table_211169927658b80b973eb44.jpg

From Farm to Table
Download

guia_museus_frances_gr_17006745694efdd3c799f6e.png

Guide de Musées de Alentejo
Download

generico_frances_gr_11596713984efdd1172e186.png

Du temps pour être heureux
Download

Découvrez ce que l’Alentejo vous offre
Turismo do Alentejo Turismo de Portugal - Alentejo
Projectos Cofinanciados Portugal 2020
INALENTEJO QREN União Europeia